La Technique de la Métamorphose

 

« Voyage ô ami, hors de toi-même, dans ton propre cœur. » Rûmi

 

Technique de la métamorphoseL’existence d’un être débute à la conception.

Qu’est-ce que  notre conception ?

Sur le plan physique, l’union d’un ovule et d’un spermatozoïde et de cette union naît la première cellule. Sur un plan plus large, c’est la précipitation dans le temps, l’espace, la matière, d’une manifestation de la vie. Une manifestation précise : dans notre cas, un être humain.

On pourrait dire, d’une façon imagée que la Vie, au-delà d’un temps, au-delà d’un espace, au-delà de la matière, la Vie décide d’explorer le temps, l’espace, la matière à travers la forme d’un être humain unique.

Cette manifestation arrive dans le ventre d’une mère précise, dans une culture, un temps historique précis.

 

À la naissance, que se passe-t-il ?

Les sens de l’enfant, donc son cerveau, sont saturés d’informations. Pour survivre dans ce chaos, il devra trier, mettre de l’ordre en sélectionnant, en structurant ; il sera guidé, conduit par son entourage qui, en donnant une couleur, des priorités à certaines valeurs, va permettre l’installation d’un cadre. Ce nouvel être va donc créer son monde en fonction de son milieu. Une description parmi d’autres, relative.

Avoir conscience de la relativité de notre description du monde est une ouverture sur la perception de la multiplicité de l’Être et sur l’impermanence de ses manifestations.

Ainsi, notre aspect mental, reflet du cadre, va prendre forme. Parallèlement, en tant qu’individu conscient qu’il est conscient, l’être humain voit un second outil se créer, l’ego. Mental-ego, indispensable scaphandre.

Mais, la texture même du scaphandre est issue de l’essence de l’Être. Nous sommes le contenu et le contenant. Et tout au long de la vie, il y aura ce jeu, cette danse entre le chant de l’Être qui cherche à s’exprimer, qui cherche l’espace à travers le cadre et le mental-ego imprégné de son rôle premier : garantir la survie.

Notre essence va faire entendre son appel patiemment, inexorablement comme un pédagogue intérieur qui ne lâche pas prise et qui, avec amour, va nous pousser à aller voir ce que nous sommes derrière qui nous sommes aujourd’hui.

L’appel de notre Être nous conduit à explorer nos zones frontières. Nous sommes des explorateurs.

Nous allons à la rencontre de notre essence.

 

La Technique de la Métamorphose nous accompagne dans cette aventure.

Retrouver « Qu’est-ce que la technique de la technique de la métamorphose ? »

 

Par Janick Noverrazpraticienne et enseignante

www.laurore.com

Membre de la Metamorphic Association

Membre de l’Association Suisse pour la Technique de la Métamorphose

Laisser un commentaire