La lettre du réflexologue

therapie-reflexoEdito de la lettre d’information professionnelle

Chère praticienne, cher praticien,

Comme tous les professionnels, vous recevez déjà certainement beaucoup d’ informations de la part de différents organismes.

Cependant, de nombreux praticiens souhaiteraient plus d’infos sur les avancées de la profession dans des domaines qui ne sont pas ou peu abordés actuellement.

Nous n’en citerons que quelques uns :

  • la récente introduction du métier de réflexologue au RNCP – Répertoire National des Certifications Professionnelles, qui enfin donne un statut reconnu en France du métier de réflexologue,
  • la création du SPR – Syndicat Professionnel des Réflexologues, destiné à recevoir tous les praticiens, quelle que soit leur formation, qu’ils soient ou non affiliés à la fédération
  • la sortie d’un logiciel de Réflexologie, que des Réflexologues de plus en plus nombreux apprécient maintenant depuis plusieurs années
  • la sortie d’un autre logiciel dont l’un des objectifs est de favoriser les échanges de protocoles entre les praticiens, cette possibilité ne pouvant que favoriser l’enrichissement de chaque pratique puisque tous les praticiens peuvent apporter leur contribution pour faire évoluer chaque protocole, …

Afin de combler cette lacune, un groupe composé d’enseignants, de réflexologues indépendants et d’autres intervenants dans la profession s’est constitué et a décidé de créer cette «Lettre du Réflexologue».

Il ne restait plus qu’ à y réunir les différents articles, ce qui me fut confié.

C’est la seule raison qui me fait signer cet édito, au nom des personnes ayant collaboré à ce numéro.

Nous ne défendons aucune méthode, aucune école, aucun organisme plus qu’un autre.

Nous pensons que la meilleure façon d’aider à l’évolution de la Réflexologie, est de partager l’information, sans cloisonnement qui s’appuierait sur une appartenance ou une adhésion quelconque.

Cette lettre a donc pour simple vocation de diffuser le plus largement possible les savoirs de différentes provenances.

Elle est distribuée gratuitement et peut recevoir les contributions de toutes et tous, individus ou organismes.

Je remercie vivement les personnes ayant accepté d’y participer. Nous espérons que ce premier numéro vous plaira et que les prochains pourront être alimentés par vos idées et vos articles.

Nous vous en souhaitons une bonne lecture.

Michel Dhélin

Pour télécharger gratuitement la lettre du réflexologue, cliquez sur www.reflexologue.info/publications.html ou directement sur www.reflexologue.info/LLduReflexologue_janv2016reduit.pdf

Publié dans Réflexologie, Réflexologie plantaire, Thérapie réflexologique

Spécialiste en shiatsu – Titre inscrit au RNCP

shiatsuNous avons le plaisir de vous annoncer la bonne nouvelle de la reconnaissance de notre métier.

Le Syndicat Professionnel de Shiatsu vient d’obtenir le titre professionnel « spécialiste en shiatsu » et son inscription au Registre National des Certifications Professionnelles avec le code 330 (Spécialités plurivalentes des services aux personnes) par le Ministère de l’Emploi. (Journal Officiel du 25/07/2015).

Le SPS est la première organisation à obtenir une reconnaissance professionnelle pour le shiatsu et est désormais la seule organisation représentative à délivrer un titre professionnel reconnu par l’Etat.

Pour voir les écoles habilitées à délivrer le titre, découvrir l’annuaire des spécialistes

en shiatsu, en savoir plus sur les actions du SPS: syndicat-shiatsu.fr

par Jacques Laurent, praticien enseignant en shiatsu sur Livry Gargan (93)

Publié dans Shiatsu, Thérapie réflexologique

Reconnaissance professionnelle du métier de réflexologue et syndicat professionnel

reflexologueRéflexologue – Titre RNCP

J’ai le plaisir et l’honneur de vous annoncer la publication officielle du titre réflexologue RNCP (reconnaissance professionnelle du métier de réflexologue).
C’est une grande première en France !
Le centre de formation d’Elisabeth Breton a obtenu l’agrément d’Etat pour la certification professionnelle reconnue par l’Etat avec un bon niveau, niveau II, équivalent d’un niveau d’une licence ou master 1.

Certification professionnelle

Les réflexologues peuvent dès maintenant découvrir la possibilité d’obtenir la Certification professionnelle reconnue par l’Etat par le dispositif de la VAE, enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) – Niveau II (Fr) / Niveau 6 (Eu).
Par Arrêté du 17/07/2015, Publié au Journal Officiel du 25/07/2015

Syndicat professionnel

Création du SYNDICAT PROFESSIONNEL DES REFLEXOLOGUE, voir lien du site syndicat-reflexologues.com
 Félicitations encore pour cette reconnaissance !
Centre de formation Elisabeth Breton
Publié dans Réflexologie, Thérapie réflexologique

La naturopathie, la reconnexion avec son être véritable

fleursLa santé par la naturopathie et les fleurs de Bach

Je suis convaincue que chaque être humain a les ressources intérieures nécessaires à son développement, c’est pourquoi je suis passionnée par ma profession, la NATUROPATHIE, qui se propose d’aider toute personne à libérer cet élan vital que chacun a en lui.

Cette libération, permet la reconnexion avec son être véritable et rétablit ou renforce le lien avec le reste de la création, toute sensation d’isolement s’évanouit ainsi plus facilement.

Bien souvent des émotions comme les peurs, les colères, les tristesses et bien d’autres, qui ont été ou sont difficiles à exprimer ou à vivre, vont retenir cette belle énergie de vie et bloquer la personne dans son évolution, son épanouissement ; des murs de protection sont alors érigés. Le ventre, aussi appelé « caisse de résonnance des émotions », en pâtit le premier. Sa grande sensibilité va alors s’exprimer par des anomalies digestives, momentanées ou durables, douloureuses ou plus insidieuses.

Mon rôle est alors d’amener la personne à mettre de la conscience dans ces « endroits cachés », et de proposer l’aide des FLEURS de BACH, quintessences précieuses qui remettent en contact harmonieux avec sa propre unité.

La prise de conscience permet de mieux analyser, donner du sens, pour ensuite pouvoir faire des choix et passer à l’action si besoin, le mouvement de la Vie n’est pas ainsi interrompu.

Parfois aussi, une hygiène de vie malmenée, de mauvaises habitudes alimentaires qui se perpétuent, un stress qui perdure, un manque de sommeil, un environnement toxique par exemple, finissent par déséquilibrer le bon fonctionnement de l’organisme et sa vitalité. Apparaissent alors, fatigue, perturbations digestives, troubles de l’humeur, mauvaise concentration, douleurs diffuses,  chute de la réaction immunitaire, etc. Il est à noter que chacun exprime son déséquilibre en fonction de son terrain.

 

Le déroulement d’une séance de naturopathie

C’est l’entretien, centré sur la personne, qui me permet de définir le terrain (notion très importante en NATUROPATHIE), résultat de l’inné, et de l’acquis. Dans cet échange sont abordés, son vécu, sa dynamique ou pas, son histoire de vie, l’état de fonctionnement de certains de ses organes. Ces éléments me permettent de cibler les points clés à renforcer, dynamiser, réguler ou apaiser et ainsi de proposer les conseils les plus justes de ce qu’est la personne.

Le 1er levier sur lequel je travaille avec la personne est l’alimentation, éduquer la personne sur ce qui est harmonieux pour elle, en terme de qualité, quantité, en tenant compte de ses capacités digestives, de son âge, de la saison, celle qui l’alourdit et celle qui renforce la structure de ses tissus et de ses cellules, lui donne vitalité, belle énergie. Puis vient la prise en compte du fonctionnement des organes d’élimination (intestin, rein, poumon, peau), garants de son équilibre humoral et donc de sa santé. Ils ont la lourde charge d’évacuer les déchets issus du métabolisme général, il m’est donc essentiel de les aider dans leur fonctionnement s’ils se trouvent déborder, Mère Nature recèle de trésors qui vont dans ce sens, plantes, bourgeons, jeunes pousses, oligo-éléments, huiles essentielles

Des conseils sur l’hygiène de vie viennent compléter ma démarche, activité physique, mouvement, respiration, détente, visualisation, sens dans la vie, respect de soi, des autres, acceptation de soi, des autres, pensées positives, structurantes…

 

La réflexologie plantaire, un outil complémentaire

Je pratique aussi avec joie la RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE qui est une technique  très appréciée par petits et grands, elle participe à rétablir harmonie et dynamisme dans le corps en stimulant les capacités d’autoguérison de la personne.

 

Le thérapeute

Cette profession enthousiasmante m’a été enseignée à l’École de naturopathie de Meyreuil de 2009 à 2011. Elle s’adresse à toute personne en chemin vers un meilleur mieux-être.

Mais je me suis toujours intéressée à « l’humain », toute personne étant pour moi un être unique, en devenir, avec ses handicaps, mais aussi ses atouts, avec des ressources parfois inépuisables, des forces de guérison, en lui, parfois imprévisibles.

Par Maryse Sabini, naturopathe, réflexologue plantaire et conseillère en fleurs de Bach sur Salon de Provence (13), proche d’Aix en Provence

Publié dans Médecine naturelle, Naturopathie

Retour à soi, regard au soi pour mieux être et donner…

meditationComment être, qui suis-je ?

En tant que médium, décrypteuse énergétique et accompagnatrice spirituelle, j’accompagne sur ce chemin. Je propose un accompagnement spirituel individualisé : vers l’Éveil.

J’effectue la lecture de votre âme. Nous voyons l’explication de votre fonctionnement énergétique et des connaissances extrasensorielles, la réponse à des questions concernant des situations qui vous posent questionnement. J’indique les charges entravant votre être au niveau énergétique et psychique/émotionnel, vous accompagne à la libération. Je reçois aussi lors de séances de massage, car il est une voie de reconnexion et libération.

Le retour à Soi peut aussi s’effectuer seul, ou via des voies parallèles… diverses.

 

L’essentiel : À la rencontre du juste, du Soi.

Âme, essence, nous sommes chacun nés incarnés avec une individualité intégrée à un tout unique, nous faisons partie, en individuel, d’un ensemble unique indissociable et hors de portée.

Cet ensemble, ce non-nommable, appelé Création ou Univers ou d’autres mots encore, est vibrante source d’inspiration dans laquelle, via laquelle et selon laquelle nous sommes appelés à vivre. Cet ensemble se reproduit dans l’infiniment petit, et cet ensemble est présent en nous, être incarné à l’échelle humaine. Les personnes qui vivent un intérêt spirituel l’ont bien ​res​senti.

Nous portons donc tout un chacun le secret de cet « et si… », de cet univers.

La vie sociale, humaine, l’éducation, nous portent vers des schémas, des concepts et idées sur lesquels nous basons notre identité, notre sentiment d’identité. Cela s’accompagne du sentiment de malheur, de l’enfermement dans des blessures ou des cadres de protection caduques, cela conditionne notre humeur et nos joies potentielles : nous amène à voir une réalité surfaite de laquelle découlent nos impressions. Nous oublions que nous sommes des êtres au potentiel énergétique, spirituel et invisible. Des êtres créateurs… plein de connaissance, paisibles, des êtres qui vont « au-delà » de la matière et peuvent s’ouvrir à la vie heureuse qui leur correspond.

Le travail de retour à Soi peut être effectué de tant de manières !

C’est retourner à la goutte heureuse au sein de nous-mêmes. C’est se centrer pour jouir de nos capacités intérieures et en dégager une puissance inégalable et inconditionnelle, puis s’ouvrir la « vie » adéquate. C’est devenir libre, libre d’être (et non d’être les blessures, les idées). Liberté en découle à l’inverse du contrôle de nos peurs, celles qui sont inutiles.

C’est ensuite se noyer au tout de l’univers, ne faire qu’un, agir dans un ensemble cohérent, en conscience du monde, et dans la présence.

Chacun aura et a son parcours. Je travaille de mon côté à plusieurs niveaux :

Prendre conscience de son intériorité sacrée, celle qui réverbère une qualité particulière : j’appelle l’âme, dont je propose la lecture.

Puis, comment agir en ce sacré ? Via un accompagnement spirituel personnalisé, nous défaisons les carcans, allons au-delà du concept pour faire émerger la vraie nature.

Parallèlement, libérer les émotions, ​comprendre son propre fonctionnement énergétique et extrasensoriel grâce à l’accompagnement, permet entre autres de devenir acteur. Nettoyer les charges et se dégager des mauvais liens énergétiques, en les conscientisant ou par un travail spécifique à l’individu, est une voie salvatrice et soulageante.

​​

N’oublions pas que la colère, les émotions, les sentiments quels qu’ils soient sont un don de la nature pour nous guider vers nos zones d’action, nécessitant la libération et nous portent donc vers l’élévation et des solutions salvatrices. Écoutons chacune d’entre elles et accueillons les événements positifs comme douloureux, pour transcender ces parts de nous qui nous appellent à la ​Conscience.

Par Valérie Hodéane, médium thérapeute animiqu et décrypteuse énergétique sur Antony (92)

Accompagnatrice Spirituelle

Praticienne massage reconnectif

Plus d’informations sur www.vivre-l-ame.com  /  www.bienetre-reconnectif.com

Publié dans Guérisseur, Médecine naturelle

Nourrir la santé avec l’ostéopathie

photo_galerie1L’ostéopathie holistique

En ostéopathie, je pensais travailler de même, car je pratiquais de manière holistique (c’est à dire en considérant le corps comme une unité) avec chaque personne en fonction de son vécu. Je recherchais les causes ayant pu faciliter la survenue de la problématique (comme des problèmes posturaux ou de l’occlusion ou bien des perturbations viscérales..) en  quête de lésions primaires ou primordiales (c’est le Graal en ostéopathie, la lésion qui est à l’origine de toutes les autres). J’essayais ainsi de ré-harmoniser les déséquilibres pour que la personne retrouve son axe physiologique et son adaptabilité maximum pour vivre sa vie sans tracas.

Et puis un jour, une évidence s’est imposée à moi : en ostéopathie, toute mon attention était fixée sur le symptôme et ses origines et non pas sur ce que pouvait me dire le corps du patient par rapport à son vécu et à la gestion de ce même symptôme, comme je le pratiquais déjà au niveau psychique. Ce fut une révélation pour moi ! Et un changement de vision à 180 degrés dans mon travail !

De manière concrète, au niveau de mes consultations, les gens n’ont pas vu beaucoup de changements. Je travaille toujours avec des techniques fluidiques et énergétiques depuis bien longtemps et je continue à utiliser un toucher léger !

Une approche de l’ostéopathie différente

 

Mais la manière d’aborder mes patients est totalement différente … dans mon for intérieur. En effet, quand je pose mes mains sur leur corps, je ne recherche plus ce qui me semble « anormale » par rapport à une physiologie « normale », telle qu’elle est enseignée et recherchée par la majorité du personnel soignant. J’ai vidé mon esprit de toutes ces données et je ressens comment vit la structure corporelle sous mes mains avec toutes les contraintes qu’elle subit, c’est à dire comment la Vie s’exprime en cet instant dans ce corps-ci de cette personne-là.

Si le MRP (mouvement respiratoire primaire) est ample et serein, tout va bien; par contre, si ce n’est pas le cas, il y a un problème : le corps traduit sa souffrance par une restriction du MRP. Mais contrairement à ce que je faisais avant, je ne vais pas essayer d’y apporter une solution aussi douce ou légère soit-elle, je vais attendre (plus ou moins longtemps) pour percevoir comment les tissus peuvent réguler eux-mêmes les perturbations … et ils le font quasiment sans mon aide (je ne leur fournis qu’un point d’appui transitoire leur permettant de s’autoréguler), comme ils ont envie de le faire, à leur vitesse en fonction de leur propre potentiel de guérison.

Mon ressenti est complètement différent, car je perçois des mouvements et des tensions tissulaires (que je ne percevais pas avant) parce que je me contente d’observer au lieu de traiter. Puis viens le moment où tout se libèrent dans les tissus et je sais que pour cette séance, le but est atteint : la santé a commencé à triompher de la perturbation, du symptôme ou de la maladie ; le processus de la guérison s’est enclenché. Il va continuer après la séance jusqu’à la guérison complète si tout se passe bien. Sinon un ou plusieurs rappels seront nécessaires pour l’aider à aller à son terme malgré les résistances qui peuvent l’entraver.

J’ai dit précédemment que les patients ne voient pas de grands changements au niveau pratiques et techniques pendant leur séance ; par contre, pendant et après la séance, leur ressenti, lui, est différent. Le seul fait d’observer, d’encourager et nourrir la santé plutôt que de combattre et essayer de supprimer le symptôme est en lui-même un acte thérapeutique des plus positifs, il permet au potentiel de guérison d’exprimer toute sa vitalité temporairement limitée par les aléas de l’existence.

*MRP : Mouvement Respiratoire Primaire, mouvement involontaire rythmique tissulaire

 

Retrouver au départ la similarité entre l’ostéopathie et la métapsychologie

Par Bruno Giraudon, ostéopathe sur Castries (34), près de Montpellier

Plus d’informations sur www.osteopathe-montpellier.fr

Publié dans Ostéopathie, Thérapie manuelle

Ostéopathie et Métapsychologie

photo_galerie5gJe souhaite, par cet article, partager avec vous une prise de conscience qui a bouleversé la perception de mon métier.

Je pratique l’ostéopathie depuis plus de trente ans et j’ai exploré de nombreuses manières ou techniques de la pratiquer, aussi bien des techniques structurelles (mobilisation articulaire forcée) que fonctionnelles (mobilisation articulaire non forcée), myotensives (mobilisation articulaire par l’intermédiaire de contractions musculaires), fluidiques (utilisation du MRP : Mouvement Respiratoire Primaire, mouvement involontaire rythmique tissulaire) ou énergétiques (comme la méthode Poyet). Parallèlement, j’ai élargi mon horizon thérapeutique avec entre autres la médecine holoénergétique, la biosynergie médicale, l’acupuncture, la thérapie transpersonnelle, la kinésiologie, la guérison reconnective et la métapsychologie.

 

Qu’est-ce que la métapsychologie ?

Un changement majeur dans ma manière d’aborder mes soins s’est opéré lorsque j’ai pris conscience de la similarité qui pouvait exister entre la pratique de l’ostéopathie et celle de la métapsychologie. En effet, cette dernière est basée sur une approche « centrée sur la personne » c’est-à-dire sur la réalité et la perception du propre univers (dans toutes ses composantes physiques, relationnelles, émotionnelles, spirituelles…) du patient. Dès lors, pourquoi ne pas faire de même au niveau du corps ?

Un des principes de base de la métapsychologie est que chaque individu possède en lui toutes les ressources pour mieux se comprendre, changer les perceptions qu’il a de lui-même et donc modifier ses attitudes fondamentales ainsi que son comportement. Je conçois cette possibilité comme de l’autoguérison psychique, versant mental de l’autoguérison physique.

Le même principe existe en ostéopathie où le corps possède toutes les ressources nécessaires pour se rééquilibrer et se guérir … dans les limites de sa physiologie.

Ce qui revient à dire qu’il existe une homéostasie (c’est-à-dire une faculté des êtres vivants à maintenir ou à rétablir, par des mécanismes d’autorégulation, certaines constantes physiologiques quelles que soient les conditions extérieures) et un potentiel de guérison aussi bien physiques que mentaux ou psychiques.

En métapsychologie, le thérapeute concentre son attention sur le patient ainsi que sur son vécu et non sur le problème motif de la consultation ; il oriente en permanence le patient sur ses ressentis, perceptions, systèmes de croyances, émotions, images mentales… qui sont en lien avec l’objet étudié.

La verbalisation permet au patient une intégration consciente de sa perception de sa problématique, de sa propre part dans la construction de cette dernière et des moyens dont il dispose, pouvant être mobilisés et utilisés par lui-même pour la résoudre.

 

Retrouver une ostéopathie holistique

Par Bruno Giraudon, ostéopathe sur Castries (34), près de Montpellier

Plus d’informations sur www.osteopathe-montpellier.fr

Publié dans Ostéopathie, Thérapie manuelle

Se former à la Guidance Informationnelle

Pour aller plus loin :

Entrer dans un processus reconnectif individuel est en soi un véritable présent qui nous propulse au cœur de nous-mêmes en nous offrant l’opportunité de nous y sentir bien.

Au delà de cette approche globale et novatrice, nous proposons un cycle de formation en trois sessions afin de  s’ouvrir à un nouveau paradigme de pensée. Le cadre proposé nous replace immédiatement au centre de notre réalité et nous invite à en reprendre la responsabilité.

Ce cycle de formation « Guidance informationnelle » permet :

  • d’acquérir une méthodologie structurée pour opérer des corrections informationnelles
  • de découvrir de nouveaux concepts d’accompagnement selon une vision quantique
  • de renforcer son intuition, ses ressentis et la clarté de son attention
  • d’intégrer un outil à usage personnel et professionnel d’une grande efficacité

 

sebastien-derianoMon parcours personnel et professionnel

Naturellement ouvert aux deux modes de perception de la réalité, objectif et intuitif, curieux de tout dans la nature et en même temps désireux de savoir « comment ça marche », j’ai suivi un cursus universitaire en Sciences de la Matière. Muni de mon Doctorat, j’ai enseigné à l’université et travaillé en tant que chercheur à l’interface entre Physique, Chimie et Mécanique dans le milieu du matériau verre, cet état de la matière que l’on dit être un chaos structuré…

Et puis j’ai toujours aimé être au service de la nature essentielle de l’être humain. En parallèle de mes études scientifiques, je me suis formé en autodidacte à l’astrologie, cet art séculaire qui reste pour moi un grand mystère, même après plus de 20 ans d’étude et de pratique…

Éclairer le chemin de vie d’un consultant me réjouit, l’aider à poser un regard lucide et plein d’amour sur les obstacles rencontrés, prendre conscience de ses ressources naturelles. Mais je souhaitais aller plus loin, accompagner de façon opérationnelle le changement et le désir sincère d’évolution. Alors j’ai cherché et je me suis formé à plusieurs techniques énergétiques et psychocorporelles, j’ai exploré les états modifiés de la conscience, affiner mon intuition…

Et puis, j’ai rencontré la reconnexion cellulaire. Ômiracle, j’avais devant mes yeux et entre mes mains un outil soutenu par une méthode structurée et sous-tendu par une approche quantique de la réalité. Moi qui avais enseigné la chimie quantique à l’université, perdu dans mes froides équations, moi qui laissais mes consultants livrés à eux-mêmes après avoir donné tant d’ouverture potentielle. J’avais trouvé une voie parfaitement adaptée à ma vision intérieure et à mon désir profond de servir l’être humain dans ses multiples dimensions. Aujourd’hui, je prends un réel plaisir à accompagner les individus vers plus de réjouissance créatrice. C’est toujours toujours mystérieux, naturel et tellement simple… Je me sens désormais devenir un authentique ambassadeur du Soi sur Terre. Et qu’est-ce que cela ce nous demande ? Juste d’être soi-même !

Comprendre le principe de la méthode reconnective

Sébastien Dériano anime la Formation « Guidance Informationnelle » en Bretagne.

Praticien et enseignant dans les domaines de l’Astrologie Holistique, de la Reconnexion cellulaire et du Rêve éveillé, Sébastien Dériano reçoit à Saint- reçoit à Saint-Armel (35) et travaille aussi bien à distance.

Mail : contact@elphika.com ou guidance.intuitive@gmail.com

Plus d’informations sur www.elphika.com ou www.guidance-intuitive.com

 

Publié dans Reconnexion cellulaire, Thérapie quantique

Comment se déroule une séance reconnective

boussoleLes étapes du processus reconnectif :

Quelle que soit la nature de la demande initiale, une difficulté, un blocage, un stress, un désir d’expansion, la préparation d’un événement futur ou le besoin de renégocier un ancien accord, la méthode consiste toujours à identifier les fragments en jeu dans cette relation.

A l’aide du matériel de navigation intuitive, il s’agit d’entrer en contact avec les zones de fixités liées aux parties qui attirent des scénarios récurrents, inconfortables ou déstructurants. Par une alternance entre réception et émission d’information, le praticien va lever les contrats pour dissoudre les nœuds mémoriels et remettre en mouvement les différentes parties impliquées.

La Méthode Reconnective peut intervenir aussi bien dans les plans physique, énergétique, mental ou spirituel. Le principe revient à informer la conscience cellulaire d’un choix plus essentiel (intention) en accord avec la nature profonde de l’être (ressenti). L’objectif est limpide : augmenter la densité de Soi dans les différents champs de manifestation de l’individu.

 

Comment se déroule une séance reconnective ?

Après un dialogue visant à préciser la demande du consultant, il s’agit avant tout d’identifier le ou les chantiers relationnels présentement actifs qui pourront être traités durant la séance.

Le praticien utilise son propre corps pour décoder les champs d’information du consultant et la distance qui les sépare importe peu dans la qualité et l’efficacité de la méthode. Cette voie de coaching quantique peut donc se mettre en œuvre en présence mais aussi à distance.

Durant la réception et l’émission d’information, le consultant est invité à respirer de façon fluide et naturelle. L’intégration de la séance au niveau cellulaire demande jusqu’à trois semaines. Le processus reconnectif se déploie en fonction des besoins et des ressentis du patient.

C’est la force de son intention qui va guider le travail. L’enjeu est de libérer l’énergie enkystée dans des constructions psychiques devenues limitantes. Cette Méthode permet d’ouvrir de nouvelles possibilités vibratoires dans toutes les zones occupées par d’anciens programmes.

 

Que peut-on attendre d’une séance reconnective ?

La Méthode Reconnective est un puissant outil de réalignement de nos champs vibratoires. S’engager dans un processus reconnectif nous redonne les clés d’une meilleure maîtrise de notre pouvoir créateur jusque dans notre quotidien. Nous retrouvons ainsi plus d’unité et de sérénité, plus de présence et de mouvement,et ceci dans l’ensemble des espaces revisités.

La Méthode Reconnective est une voie d’accompagnement de soi –une forme de guidance intuitive– dans lequel le véritable enjeu est de réapprendre à créer de façon consciente et délibérée sa propre réalité. Et créer à partir de Soi,n’est-ce pas un art des plus réjouissant ?

L’objectif atteint par la méthode dépasse souvent l’intention initiale du consultant. Pourquoi ? Car ici, ce n’est plus le conjoint, le collègue, le patron, la maladie ou la problématique qui est au cœur de la démarche mais le processus de création de l’individu. Que créons-nous et comment créons-nous ? L’idée centrale ici est de se percevoir dans une nouvelle perspective de Soi.

Il s’agit avant tout d’activer les nouveaux codes de création disponibles dans le formidable potentiel créateur de l’être humain et inscrits dans notre ADN multidimensionnel.La vision quantique fait de la conscience cellulaire le miroir et le partenaire de nos élans créateurs…

Se former à la Guidance informationnelle 

Par Sébastien Dériano, praticien en Reconnexion cellulaire sur Saint Armel (35), à quelques kilomètres de Rennes

Plus d’information sur : Elphika

Publié dans Reconnexion cellulaire, Thérapie quantique

Qu’est-ce que la Méthode Reconnective ou Guidance Informationnelle

universPrincipe de la Méthode Reconnective

De la particule subatomique aux systèmes astronomiques, chaque constituant de la réalité peut être perçu comme un champ d’information. A l’instar des thérapies quantiques, la Reconnexion Cellulaire propose une approche totalement informationnelle de l’être humain.

Selon le principe d’interconnexion de chaque partie au Tout,  toute interaction dans notre quotidien peut être perçue comme une matrice d’information que nous pouvons explorer, sonder, décoder et réaligner en accord avec notre nature véritable, notre Soi essentiel.

Le principe est simple. Le corps en tant qu’unité organique se compose de milliards de cellules qui ont toutes leurs fonctions, leur place et leur histoire. De même, nous considérons ici l’être humain comme un champ d’information constitué d’une multitude de parties. Le Soi est alors perçu comme un champ unifié, unité centrale dont certaines parties se sont coupées.

Dans chaque relation que nous entretenons avec notre environnement se mettent en scène des parties de nous. Si certaines de nos parties vibrent en synchronicité avec le mouvement de vie, d’autres sont structurées sur des schémas polarisés que nous alimentons par nos croyances.

Dans la Méthode Reconnective, nous contactons les parties fragmentées qui entrent en jeu dans des scénarios limitants pour connaître les raisons de leur déconnexion. Par un simple jeu de réception et d’émission d’information, nous leur redonnons alors du mouvement. En libérant des ressentis bloqués, nous récupérons de l’énergie pour la remettre au service du Soi.

 

Comment fonctionne la Méthode Reconnective ?

La technique reconnective utilise des trames d’ajustement parcourues en interrogeant le corps. Toutes les corrections sont réalisées en sollicitant l’intuition, l’intention et les ressentis.

La Reconnexion cellulaire est une pratique globale qui utilise concrètement un ensemble de grilles de navigation intuitive afin de se poser les bonnes questions et le test kinésiologique pour décoder l’information dont le corps a besoin afin de retrouver sereinement son intégrité.

Selon notre vécu, des programmes inconscients périmés sont restés actifs dans notre psyché qui a dû parfois se fragmenter pour garder son intégrité. Déconnectées, ces parties peuvent générer des scénarios non essentiels qu’il est possible de réaligner par un travail adapté.

En reconnectant au Soi les parties qui se mettent en scène à travers des scénarios polarisés, la Méthode Reconnective aide l’individu à se reconstruire dans sa globalité en syntonisant ses composantes corporelles, énergétiques, psychiques et spirituelles.

Basée sur la co-existence entre le praticien et le patient, une séance de reconnexion cellulaire utilise le vecteur de la parole pour réinformer les espaces figés. En présence ou à distance, c’est un temps de relaxation profonde durant lequel s’harmonisent simultanément la tête (conscience/ information), le cœur (bienveillance/accueil) et le ventre (énergie/transmutation).

Comment se déroule une séance reconnective ?

 

Par Sébastien Dériano, praticien en Reconnexion cellulaire sur Saint Armel (35), à quelques kilomètres de Rennes

Plus d’information sur : Elphika

Publié dans Reconnexion cellulaire, Thérapie quantique